Expositions

En ce moment

Darkness is needed to see the stars

Darkness is needed to see the stars
Du Dimanche 25/09
Au Dimanche 20/11
Ouvert du jeudi au samedi
Horaire: 14h à 18h30
Aussi sur rendez-vous

«La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.». (Genèse 1:2) Le premier récit de la création dans le judéo-christianisme commence par les ténèbres, dans lesquelles est introduite la création de la lumière, et la séparation de cette lumière des ténèbres. Ainsi, bien que la lumière et les ténèbres soient toutes deux incluses dans les œuvres du Dieu tout- puissant, ces dernières étaient considérées comme «l’avant-dernier fléau» (Exode 10:21), et le lieu des «pleurs et des grincements de dents» (Matthieu 8:12). En tant que terme poétique dans le monde occidental, l’obscurité est utilisée pour évoquer la présence d’ombres, du mal ou, dans notre monde moderne, pour indiquer qu’une histoire est sinistre, lourde et/ou déprimante. Cependant, une citation d’Ursula K. Le Guin affirme à juste titre: «Quand vous allumez une bougie, vous projetez aussi une ombre», et c’est ainsi que nous avons choisi d’appeler cette exposition : Une certaine obscurité est nécessaire pour voir les étoiles. Dans cette nouvelle expo collective, nous voyons comment divers artistes interprètent le noir et l’obscurité au travers de leur propre sensibilité : comme une couleur, comme un moyen de méditation, pour illustrer l’impalpable, le secret ou l’intime, comment le monstrueux peut être présente dans l’adorable, ou comment la bête peut trouver une issue à ses sombres cavernes. Le noir n’est pas une couleur primaire, secondaire, ni même tertiaire. En réalité, le noir ne fait même pas partie de la roue chromatique de l’artiste et n’est généralement pas considéré comme une couleur du tout. D’une certaine manière, le noir représente l’espace, l’infini... Le noir accentue le mystère qui entoure ce que l’on ne peut définir ou voir. Les artistes de cette exposition sont : Jean-Paul BLAIS (CH), Beth CARTER (UK), Maarten CEULEMANS (BE), Alessandro FILIPINNI (IT), Yaël OHAYON (BE), Xavier le Normand (FR), Maria RUBINKE (DN), Michel TOMBROFF (BE).

Bientôt à la galerie

Suburban Sublime • Michel TOMBROFF

Darkness is needed to see the stars
Du Dimanche 27/11
Au Dimanche 29/01

More information soon!

Profile de l'artiste