« Le Silence de la Pensée » • Jean Paul BLAIS & Sean HENRY

Du 17 mars au 27 avril 2024

Vernissage le dimanche 17 mars de 15h à 18h

«Le Silence de la Pensée», une Exposition de Sculpture avec Sean Henry et Jean Paul Blais.

Dans le cadre historique de l’ancien presbytère de Beersel, désormais transformé en galerie d’art contemporain, «Le Silence de la Pensée» dévoile un duo sculptural qui unit les talents de l’artiste britannique Sean Henry et du suisse Jean Paul Blais. L’exposition ouvre ses portes le dimanche 17 mars et se poursuivra jusqu’au 27 avril, offrant un dialogue visuel unique entre le réel et l’abstrait.

Sean Henry (Royaume-Uni, 1965) apporte à cette exposition une fusion innovante de céramique, de peinture et de sculpture. Ses figures en bronze peint sont un renouveau de la tradition de la sculpture
polychromée, imprégnées d’une sensibilité très contemporaine. L’historien de l’art Tom Flynn remarque
« à travers un modelage expressif vigoureux et des changements d’échelle, Henry confère à ses figures une présence psychologique puissante, le thème de la vie et de la mort étant un sous-texte constant »

Sean Henry dit : « L’art visuel est par nature non verbal, j’aime la façon dont les significations et les motivations au sein de l’œuvre existent très largement dans l’esprit du spectateur. Nous ne savons pas qui sont les figures, et bien qu’elles puissent sembler familières et – je l’espère – émotionnellement présentes, l’ambiguïté autour de leur statut est une partie importante de la façon dont et pourquoi nous interagissons avec elles ».

Jean Paul Blais (Suisse, 1951) a poursuivit ses recherches artistiques en passant du dessin et de la sculpture en fer à la peinture ; son évolution l’a conduit à la création de reliefs muraux en bois abstraits, doucement courbés et le plus souvent teintés de noir, incarnant une simplicité et une élégance profondes. Occasionnellement, il présente des pièces en blanc ivoire, offrant un contraste lumineux et surprenant. Les œuvres de Blais témoignent de sa confiance en sa vision de l’œil et la trace de sa main, d’où émergent des formes simples mais profondes. Ces formes, une fois traduites en bois, sculptées, poncées, lissées et patinées avec énorme patience, se révèlent comme des bas-reliefs sereins, évoluant avec chaque mouvement de lumière.

Les œuvres de Henry et Blais ont été largement exposées à travers l’Europe, les États-Unis, le Canada et l’Asie.

«Le Silence de la Pensée» propose une exploration du dialogue silencieux mais puissant entre les formes méditatives abstraites de Blais et les figures psychologiquement chargées de Henry. L’exposition à la galerie LKFF à Beersel invite les spectateurs à une expérience de réflexion, où l’art rencontre la méditation dans le calme de son environnement et où chaque sculpture est une histoire non racontée.


Ceci fermera dans 0 secondes